A la Une !


Des « sourdoués » formés au numérique en langue des signes

Formation certifiante

Cette année, ils sont neuf élèves, de 18 à 34 ans, à suivre cette formation certifiante en alternance dans la première école des métiers du numérique ouverte aux sourds. A la rentrée prochaine, ils passeront au code, avec une formation de développeur web, également LSF.

Sourd lui-même, leur professeur, Michel Gonzalez, pro des outils numériques, « signe » ses explications aux élèves puis, dans un second temps, pointe les différentes étapes sur un écran. Une pédagogie adaptée pour ces « sourdoués« , leur nom de guerre plein d’humour, venus de toute la France et de Suisse pour l’un d’entre eux.

Lever les freins psychologiques

Côté employeurs, « il faut lever les freins psychologiques. On peut parler de ‘handicap partagé‘, sourit Mme Pennetier. « Mais ça marche ! Après un an de formation, ce sont des ‘juniors’ tout à fait employables« .

Ainsi, Vincent Marchal, 24 ans, né de parents entendants, s’est vu proposer un contrat de professionnalisation de développeur web par la jeune société Wisolv où il est en alternance 15 jours par mois à Villeurbanne. « Ca se passe bien au travail. J’ai appris quelques signes à mes collègues, on communique par écrit, on tchate. Ils ne me laissent pas seul dans mon coin« , raconte à l’aide d’une interprète LSF le jeune titulaire d’un BTS, qui a fait un service civique de 8 mois dans la gendarmerie. « Si nous pouvons engager Vincent, nous n’hésiterons pas. Il est compétent, son rapport à l’image est fort« , assure l’un des gérants de Wisolv, Xavier Haas.

Une langue désormais reconnue

Langue inventive, subtile, la LSF, développée par l’abbé de l’Epée au XVIIIe siècle, a été longtemps interdite en France au profit de « l’oralisme« , l’apprentissage de la parole. Autorisée à partir de 1977, enseignée à partir de 1991, elle n’a été reconnue langue à part entière, par la loi, qu’en 2005. Une option LSF au bac a été créée en 2008 puis un Capes en 2010.

Le Campus Région numérique accueille 850 étudiants (entendants) et déménagera en 2020 à Charbonnières-les-Bains, près de Lyon, avec l’ambition, en s’agrandissant, de faire de la région « la Silicone Valley européenne« . en savoir +

 

INSHEA – Université d’été – Prix de thèse et concours d’éloquence du 8 au 10 juillet 2019.

Participez au concours d’éloquence !

L’INSHEA organise son premier concours d’éloquence en un seul tour, le lundi 8 juillet à 19h.
7 minutes pour exprimer votre vision de l’école inclusive de manière libre (discours, plaidoirie, élocution en poésie ou en chanson, LSF…).
Le concours est organisé en partenariat avec le collectif « Droit comme un H », né à l’initiative de professionnels, qui se mobilise pour inciter les jeunes en situation de handicap à rejoindre les professions du droit et les accompagner dans la durée.  en savoir +

Grenoble: le GRETA forme des stagiaires sourds ou malentendants

C’est une première en France. En novembre 2018 à Grenoble le Greta, un organisme public de formation, a ouvert une formation d’assistants de vie familiale à des stagiaires sourds. en savoir +

Journaux et revues accessibles

Nouveau répertoire dans la colonne gauche de ce site, ils ont pour but de vous informer des événements !  en savoir +

 Urgence 114

Voir vidéo sur 114, numéro d’appel d’urgence pour les personnes sourdes et malentendantes. Grâce à ce numéro unique, national, gratuit, accessible par visioconférence, tchat, mail, SMS ou fax, 24/24, 7/7, vous pouvez contacter le SAMU (15), la Police-Gendarmerie (17), les Pompiers (18). en savoir +

Evènements 

Les 110 ans d’Echo-Magazine, Festival Clin d’oeil et Congrès mondial des sourds, en savoir +

Bibliographies

Sélection des livres (Echo Magazine) – Janvier 2019, ESPAS, bulletin bibliographiques N°194 – Janvier & Février 2019, en savoir +

 

 

Accessibilité téléphonique pour les personnes sourdes et malentendantes

ACCEO+internet-horizontal_BD1